Nos Événements

Novembre 2016

En ce moment au Sanctuaire

Période des Messes estivales

Messe à 11h00, cette messe s'ajoute à celle de 7h30 du lundi au vendredi.

 

Soirée de prières pour les vocations

À tous les jeudis :

À 19h00 : chapelet eucharistique et adoration jusqu’à 20h00.

Prochain événement

Ne manquez pas notre prochain événement !
Nous vous attendons nombreux.

Souper au blé d’inde et hot-dogs.

Débute le : 29/07/2017 à 09:00

Souper au blé d’inde et hot-dogs.

Prière à Marie Reine des Cœurs

Ô Marie, Reine des Cœurs,
tu as su méditer les Écritures
et accueillir Jésus,
le fils du Père.

Aide-nous à faire
tout ce qu’il nous dira.
Avec toi, nous ouvrons nos cœurs
à Sa volonté.
Avec toi, nous Lui demandons
le pardon et la guérison
de toutes nos blessures de la vie.

Obtiens-nous l’Esprit de force
pour nous tenir debout
quand la croix nous blesse.
Toi qui a visité Élisabeth,
apprends-nous à aimer notre prochain.

Comme toi, nous voulons servir
dans la fidélité à notre vocation
pour enter avec toi dans la gloire.

AMEN

(Imprimatur : Mgr Gilles Lussier, Évêque de Joliette, 23 avril 1993)

Père Pierre Francoeur

PRÉDICATEUR :

PÈRE PIERRE FRANCOEUR,
CLERC DE ST-VIATEUR

HORAIRE :

  • 11H00 : MESSE DU MATIN
  • 15H00 : ADORATION
  • 16H00 : ENSEIGNEMENT PAR LE PRÉDICATEUR
  • 19H00 : CHAPELET
  • 19H30 : MESSE DU SOIR
  • 20H30 : PROCESSION AUX FLAMBEAUX

L’Amour agissant

Robert Payeur

L’Amour agissant a comme modèle Marie. L’Amour agissant est le reflet de l’Amour de Dieu pour toute la création. L’Amour agissant c’est le bon samaritain, c’est celui qui dit: Les montagnes auront beau s’effondrer dans la mer, les abîmes recouvrir la terre, il n’y aura aucun obstacle qui m’empêchera de te trouver, car Dieu est avec moi. Marie Mère de l’Église, notre Mère à tous. Marie c’est l’amour agissant d’une mère qui est prête à tout pour le bonheur de ses enfants. Marie c’est l’amour agissant d’une fille pour son père, d’une épouse pour son mari et d’une mère pour son Fils. « Marie aima Dieu comme une fille, comme une épouse et comme une mère » (Marie et le monde moderne, Daniel A. Lord, s.j,. édition Jeunesse Indépendante Catholique, 1947, p. 263.) Ce triple amour est le cadeau de Dieu à celle qui, par sa conduite, l’avait pleinement désiré et mérité.

Marie a tellement désiré être tout entière à Dieu que cela s’est réalisé. Comment ? Elle a mis en pratique la loi et les commandements, elle a appliqué dans sa vie les préceptes de l’Amour infini, qui sont : aimer Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et aimer son prochain comme soi-même. Marie a une relation d’amour spirituel avec Dieu, relation qui la mène à accepter la participation à Son plan d’Amour pour les hommes. Cette relation avec Dieu n’exclut aucunement les liens de tendresse et d’amour qui l’unissaient à Joseph, dans les limites acceptables de la société de l’époque. Dieu n’a jamais voulu faire de nous des êtres uniquement spirituels. N’a-t-Il pas pris la condition humaine pour nous le démontrer?

Au sens pratique de l’existence, Dieu est l’Amour. Ne cherchons pas de « midi à quatorze heures » on ne peut aimer que si on aime Dieu. Et ici il faut faire une parenthèse entre amour et Amour. Aujourd’hui on réduit souvent l’amour à la génitalité. Ne dit-on pas « faire l’amour » pour exprimer la relation intime des époux. Par extension nous faisons de l’amour un acte réducteur à la sexualité et à son entente entre les partenaires. Dans le dictionnaire l’amour est défini en premier comme « sentiment très intense, attachement englobant la tendresse et l’attirance physique, entre deux personnes » (Petit Larousse). Nous n’y voyons aucun lien moral, vertueux et édifiant. Nous ne voyons pas dans cette définition le lien spirituel qui est la base de l’amour entre deux personnes. Nous y voyons seulement un lien physique. Voilà pourquoi je dis que la définition de l’amour contemporain est réductrice à la génitalité. On passe d’abord par la recherche de l’entente sexuelle, et là on peut chercher longtemps car les goûts et les besoins physiques changent avec l’âge.

L’entente spirituelle, elle, ne change pas car elle reflète le fondement de notre être qui, lui, est appelé à l’Amour infini et éternel. Cependant la recherche et la réalisation d’une entente spirituelle entre deux êtres nous amènent invariablement à une entente sexuelle édifiante, vertueuse et honnête.

À tous ceux et celles qui diront « Ah oui l’amour platonique » je répondrai que l’amour platonique nous renvoie à l’amour industriel qui n’est là que pour la reproduction de la race. Or l’amour spirituel est tout sauf platonique. Il est passionnel, émotif et jouissif, car il me dévoile à moi-même. L’Amour véritable c’est le sentiment de ne pouvoir exister sans l’autre, la certitude que quelque part quelqu­'un pense à moi et m’aime. Qu’importe la distance ce n’est pas le lien physique qui nous unit mais le lien spirituel. Celui qui nous fait voir notre beauté dans les yeux de l’autre, qui nous fait voir notre bonté dans ses gestes, sa beauté ailleurs que dans ses formes, celui qui nous la fait désirer malgré l’âge, les vergetures et les chicanes.

Ce lien qui amène les êtres qui s’aiment à ne plus pouvoir se passer l’un de l’autre. Quand ce lien est établi par l’entremise de l’Amour de Dieu, il dure éternellement et il nous permet de répondre par l’affirmative à cet appel que Dieu nous fait: « L’amour prend patience; l’amour rend service; l’amour ne jalouse pas; Il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil; il ne fait rien de malhonnête; il ne cherche pas son intérêt; il ne s’emporte pas; il n’entretient pas de rancune; Il ne se réjouit pas de ce qui est mal; mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai; il supporte tout, il fait confiance en tout, l’amour ne passera jamais. » (Co 13, 4-8).

Cette définition est bien plus lourde de conséquence que celle qui prévaut trop souvent où l’amour se résume d’abord à une entente sexuelle. Entente qui, parfois mais très rarement, débouche sur l’Amour. Et elle s’applique à toutes les relations humaines qu’elles soient physiques, intellectuelles ou spirituelles. Nous ne pouvons aimer notre prochain qu’en aimant Dieu. Car il y aura toujours quelqu’un qui n’est pas aimable, il y aura toujours quelqu’un pour nous rappeler la haine présente dans le monde. Mais la haine n’existe pas en soi, la haine c’est le manque d’Amour.

Robert Payeur

Téléchargez
le dernier Mot Marial


Consulter les archives

Téléchargez
la dernière Lettre de Marie


Consulter les archives

Mot du recteur

Dans notre section « Mot du recteur », le Père Henri Paradis, recteur du sanctuaire, vous fait part de ses réflexions du moment, mais aussi de l'actualité globale sociologique et religieuse

Découvrir

Réflexions spirituelles

Par de simples partages du coeur, découvrez les merveilles dont le Seigneur nous comble en abondance !

Découvrir

Réflexions sociales

Nous vivons, ensemble, dans une société. Cette rubrique a pour vocation d'aborder le contact entre le message du Christ et notre réalité humaine.

Découvrir

Méditer les écritures

Les Écritures vivantes sont à la base de notre foi et Normand Décary-Charpentier nous propose d'en approfondir et contextualiser le message. À la lumière des Écritures, son travail éclaire notre époque.

Découvrir