Nos Événements

Novembre 2016

En ce moment au Sanctuaire

Neuvaine à la Divine Miséricorde

Neuvaine à la Divine Miséricorde

Soirée de prières pour les vocations

À tous les jeudis :

À 19h00 : chapelet eucharistique et adoration jusqu’à 20h00.

Prochain événement

Ne manquez pas notre prochain événement !
Nous vous attendons nombreux.

Fête de la Miséricorde

Débute le : 23/04/2017 à 09:00

Fête de la Miséricorde

Prière à Marie Reine des Cœurs

Ô Marie, Reine des Cœurs,
tu as su méditer les Écritures
et accueillir Jésus,
le fils du Père.

Aide-nous à faire
tout ce qu’il nous dira.
Avec toi, nous ouvrons nos cœurs
à Sa volonté.
Avec toi, nous Lui demandons
le pardon et la guérison
de toutes nos blessures de la vie.

Obtiens-nous l’Esprit de force
pour nous tenir debout
quand la croix nous blesse.
Toi qui a visité Élisabeth,
apprends-nous à aimer notre prochain.

Comme toi, nous voulons servir
dans la fidélité à notre vocation
pour enter avec toi dans la gloire.

AMEN

(Imprimatur : Mgr Gilles Lussier, Évêque de Joliette, 23 avril 1993)

AIME ET FAIS CE QUE TU VEUX

Nous vivons, de nos jours, dans une société où tout va vite. Nous nous disons évolués et pourtant. Nos relations interpersonnelles sont de plus en plus virtuelles. Nous sommes de plus en plus confrontés à vivre dans un individualisme où c’est chacun pour soi. Dans un monde où tout invite à être centrés sur soi-même, sur ses désirs, ses envies; il y demeure pourtant cette soif d’Amour, une soif qui comble, désaltère et rassasie.

Saint Augustin dit : «Aime et fais ce que tu veux.» Dans la société actuelle, on met  surtout l’accent sur le «fais ce que tu veux», en n’oubliant qu’il ne peut être pleinement vécu et compris sans d’abord vivre le «Aime». Les deux ne font qu’un tout. Aimer. Cela aussi notre société nous invite à le vivre librement en nous laissant conduire par nos émotions soudaines et nos passions trop souvent passagères! Mais, est-ce que cette façon d’aimer nous ouvre véritablement à une pleine liberté? Telle est la question! Pour cela, il faut d’abord se demander : qu’est-ce que la liberté?

La liberté. La véritable liberté est celle qui me rend pleinement libre. Mais libre de quoi? Libre de mes opinions bien gardées, libre de mes jugements fondés par mon cœur fermé, libre de mes choix conditionnés par ce qui se passe à l’extérieur et m’atteignent malgré moi. Oui, trop souvent nous pensons être vraiment libres, mais en fait, ce n’est qu’illusion. Nous entrons plutôt dans une liberté conditionnée qui nous entraîne vers une façon de voir, de vivre, d’agir et même de penser. Nous savons ce qui est bon pour nous, nous connaissons ceux qui nous entourent et nous dérangent, nous savons discerner le bien du mal. Nous, toujours nous.

La pleine liberté passe d’abord par le dépouillement de moi-même pour être réellement ce que je suis. Je m’explique. Lorsque je m’enserre dans mes idées, mes façons de voir, mes jugements, mes désirs, je deviens comme prisonnier de moi-même et cela m’empêche de m’ouvrir pleinement. C’est subtil bien sûr et cela demande beaucoup d’humilité pour y voir clair! Je suis donc invité à quitter ce que je suis devenu pour enfin être ce que je suis réellement. Pour cela, il faut quitter les esclavages qui me retiennent prisonniers et fixer mon regard sur Celui qui me rend véritablement libre : le Christ. Oui, à la Croix, Dieu me rend la liberté. Le péché m’avait rendu esclave, la mort me maintenait en son pouvoir, mais maintenant, je suis libre. Je sais que Jésus-Christ m’a racheté à grand prix et que sa victoire est éternelle. Libre totalement de dire oui ou non à l’Amour, de choisir le chemin du bonheur ou de la peine. De faire de ma vie une action de grâce ou une perpétuelle plainte! Ne pas y croire totalement me replongerait alors dans cet esclavage dont je suis pourtant libéré. J’ai droit au bonheur, à l’amour, à la paix, la joie, et ce, sans mérite car tout est gratuit, tout m’est offert par la Vie du Christ. Mon cœur est fait pour l’amour, le vrai. Il est fait pour l’unité, la communion et le don de soi qui apportent la joie.

Le «Aime et fais ce que tu veux» de saint Augustin est donc cet appel à la vraie liberté. Pour que cela soit vécu pleinement, toute ma vie doit être animée par l’authentique Amour. «L’Amour prend patience; l’Amour rend service;  l’Amour ne jalouse pas; ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil; il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ; il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ; il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.» (Corinthiens 13, 4-7)  Exigeant, n’est-ce pas, mais tellement libérateur !

Voilà donc la force, le pouvoir de l’Amour ! Si cet Amour conduit tous mes actes, mes pensées, mes paroles, mes actions, mes regards et mes sentiments, alors je serai pleinement LIBRE.


 Aime et fais ce que Tu veux.
Si Tu te tais, tais-Toi par Amour,
Si Tu parles, parle par Amour,
Si Tu corriges, corrige par Amour,
Si Tu pardonnes, pardonne par Amour.
Aie au fond du cœur la Racine de l'Amour :
De cette racine, de mauvais rien ne peut sortir.

(Saint Augustin)

Marie-Ève Duval

Téléchargez
le dernier Mot Marial

Téléchargez
la dernière Lettre de Marie

Mot du recteur

Dans notre section « Mot du recteur », le Père Henri Paradis, recteur du sanctuaire, vous fait part de ses réflexions du moment, mais aussi de l'actualité globale sociologique et religieuse

Découvrir

Réflexions spirituelles

Par de simples partages du coeur, découvrez les merveilles dont le Seigneur nous comble en abondance !

Découvrir

Réflexions sociales

Nous vivons, ensemble, dans une société. Cette rubrique à pour vocation d'aborder le contact entre le message du Christ et notre réalité humaine.

Découvrir

Méditer les écritures

Les écritures, vivantes, sont à la base de notre foie. Normand Décary-Charpentier vous propose d'approfondir et contextualiser leur message. Son travail éclaire notre époque à leur lumière.

Découvrir