Livres de Samuel I et II

LES LIVRES DE SAMUEL

INTRODUCTION

Ils font suite au livre des Juges, et évidemment à celui de Ruth, ce qui se comprend très bien parce que Samuel est le dernier Juge en Israël. Initialement dans la Bible hébraïque, les deux livres de Samuel ne formaient qu’un seul; c’est la traduction grecque de la Septante qui va diviser le livre en deux parties relativement égales. Ils couvrent la période qui va des origines de la monarchie israélite à la fin du règne de David.

Le titre du livre semble nous donner une idée sur l’auteur probable qui est Samuel. Mais il manque de preuves suffisantes pour soutenir cette hypothèse. D’ailleurs, dans ces deux livres, Saül et David jouent un rôle plus important que Samuel qui n’est en fait, que le troisième personnage important du livre.

QUI EST SAMUEL?

Samuel est le fils d’Elcana et Anne. Comme Samson, sa naissance sera aussi merveilleuse. Étymologiquement, ce nom est d’origine hébraïque et renvoie à Dieu : « son nom est Dieu ». On peut aussi rattacher le nom de Samuel à « celui qui fut demandé à Dieu »; car Samuel a été demandé à Dieu par Anne sa mère. La tradition le considère à la fois comme prêtre, juge, prophète, médiateur et chef d’armée. Il est choisi par Dieu pour oindre un roi à Israël. Il exerce son double ministère, politique et religieux, dans une période de transition. Il est le prophète qui établit le premier roi à Israël et se charge de l’éduquer.

Il doit à la demande du peuple et sur l’ordre de Dieu, établir un roi en la personne de Saül. La déchéance progressive de Saül, va l’amener à exécuter une autre mission qui consistait à oindre David comme le roi remplaçant de Saül. David, qui sera le premier et le plus grand roi de tout Israël selon le deuxième livre de Samuel.

CONTENU : 

Les livres de Samuel offrent des renseignements sur l’origine de la royauté en Israël. Ils racontent l’histoire d’Israël à un de ses moments les plus importants. 12 tribus qui ne formaient encore qu’un groupement religieux et ne passaient à l’action commune sous le commandement de chefs inspirés, les Juges, que lorsqu’elles étaient en danger, créèrent une unité politique sous le gouvernement d’un chef constitué qui est le roi. À cette période, les Philistins constituaient une menace pour Israël. L’autre raison qui justifie ce changement de situation c’est l’influence des royaumes voisins comme Moab, Ammon et Édom. Israël souhaitait s’adapter à leur forme de gouvernement.

Sur le plan religieux, les livres de Samuel nous présentent les éléments comme le transfert de l’Arche, la conception formaliste du péché, qui exclut l’intention profonde de l’individu et déclenche une sanction quasi automatique. Le rôle du sacerdoce apparaît aussi dans les livres de Samuel: l’annonce du châtiment des fils d’Éli par un homme de Dieu, qui est rapportée par un auteur tardif, tend à donner l’explication des évènements qui concerneront la descente de ce prêtre de Silo.

LES PARTIES 

Les livres de Samuel se divisent en 5 parties :

  1. Samuel 1S, 1-7

  2. Samuel et Saül 1S, 8-15

  3. Saül et David 1S, 16; 2S 1

  4. David 2S 2-20

  5. Suppléments 2S 21-24

ORIGINE :

La grande variété de matériaux qui se trouvent dans les livres de Samuel fait penser à plusieurs auteurs. On dirait une collection. Les traditions en grand nombre sont ici réunies.

DOCTRINE :

L’idée religieuse à la base des livres de Samuel est celle de l’élection : Dieu a choisi un peuple pour réaliser en lui son plan de salut; l’histoire de ce peuple est donc une histoire du salut. Le peuple et les individus d’autre part, ont à l’égard de Dieu des obligations déterminées; les rapports entre Dieu et l’homme sont présentées comme une alliance donc Dieu a pris l’initiative. Dans toute cette histoire de salut, David joue un rôle particulièrement important.

Religieusement parlant, les livres énoncent les conditions et les difficultés d’un royaume de Dieu sur la terre. L’idéal n’a été atteint que sous David; cette réussite a été précédée par l’échec de Saül et elle sera suivie par toutes les infidélités de la monarchie, qui appelleront la condamnation de Dieu et feront la ruine de la nation.

Étude de texte : la vocation de David (1Samuel 16, 1-13)

  • Samuel est envoyé par Dieu pour choisir un nouveau roi à qui il donnera l’onction.

  • Samuel choisit David le huitième des enfants de Jessé qui est encore jeune et qui est chargé de garder les moutons.

  • Dieu aime les petits et les humbles et il ne se laisse pas influencer par les apparences, car pour lui, l’essentiel reste invisible. Les apparences sont trompeuses.

  • Jeune gardien du troupeau de son père, David a une nouvelle vocation, celle de gouverner cet autre troupeau qu’est le peuple d’Israël.

 CONCLUSION :

Le premier livre de Samuel nous rappelle que Dieu est le vrai roi de son peuple. Dans ce peuple, l’autorité légitime ne peut être exercée que par celui qui accepte pleinement d’être lui-même soumis à l’autorité unique de Dieu. Avec Samuel, on passe d’un commandement partiel et temporaire, qui était celui du Juge à une autorité permanente qui s’exerce sur toutes les tribus. L’enseignement le plus saillant des livres de Samuel, c’est la valeur prophétique de la royauté de David. Le roi est l’oint de Yahvé; il lui est consacré, comme les prêtres, comme l’arche de l’alliance; on ne saurait porter la main sur lui; en retour, il ne doit pas être un obstacle aux desseins de Dieu et devra se plier aux ordres transmis par le prophète.

Prochain enseignement 8 Décembre 2018

P. Benjamin ÉBODÉ ONAMBÉLÉ, msa